SAINT CORBINIEN

(? / +725) - Fête le 8 septembre

Il est né probablement à Arpajon, près de Paris. Il s'appela d'abord Waldkiso comme son père. Quand elle fut devenue veuve, il prit le nom de sa mère, Corbinia, pour lui témoigner son affection. Quelques années plus tard, on le retrouve à Rome où il voudrait devenir ermite dans l'une ou l'autre des catacombes, près du tombeau des martyrs. Le Pape Grégoire II le reçut comme un personnage important, mais n'accorda pas de réponse positive à sa demande. Il lui confère l'épiscopat et la charge d'entreprendre la conversion de la Bavière dont quelques habitants seulement étaient alors chrétiens. Le duc régnant l'accueille et le soutient. Saint Corbinien réside alors à Freising qui est aussi la ville de résidence du duc de Bavière, Grimoald. Il obtient de Grimoald qu'il se sépare de sa femme Pilitrude en raison de sa situation matrimoniale non conforme aux canons de l'Eglise. Saint Corbinien doit quitter Freising de peur d'être assassiné par les fidèles de l'ancienne duchesse. Quand celle-ci fut emmenée comme otage par les Francs, il reviendra à Freising où il meurt au moment où Charles Martel achève la conquête de la Bavière.

Source : nominis.fr

Photo : statue en bois de saint Corbinien, pilier du chœur face à la chapelle sainte Jeanne d'Arc

20210305165635_IMG_1217_edited.jpg
20210305165635_IMG_1217_edited_edited.jpg

Insolite : Corbinien apprivoise l'ours

Alors qu'il accomplissait son voyage vers Rome, il arriva sur le territoire de Brennones et fit halte à la lisière d'une forêt. […] Un ours sortit de la forêt, mit en pièces le cheval de Corbinien et commença à le dévorer. […] Mais l'homme de Dieu apprit cette nouvelle avec calme et dit à Anséric : "Prends le fouet que voici, approche toi de l'ours, donne lui une correction et châtie-le pour son méfait qui nous a causé ce préjudice". Comme Anséric n'osait le faire, l'homme de Dieu lui dit : "Va, et n'aie pas peur de lui, mais agis ainsi que je te l'ai ordonné, puis garnis-le du bât et bâte-le, charge mon bagage sur son dos et fais-le marcher jusqu'à Rome, avec nos chevaux".

Source : https://cathedrale-evry.net/textes/tapisser.htm

Photo : l'ours aux pieds de St Corbinien, le regardant avec crainte.