ÉVÉNEMENTS À LA CATHÉDRALE

Expo affiche large.png

UNE EXPOSITION APOCALYPTIQUE

Cette exposition a lieu dans la cathédrale du 16 avril au 16 novembre 2021.
Créée par l'équipe Parvis, elle est accessible à tous.

 

Apocalyptique, notre exposition ?!...

Avec ce titre qui pourrait faire peur, c’est pourtant un paisible dévoilement que nous proposons. C’est le sens de ce mot grec apocalypsis. Apocalypse, le nom du dernier livre de la Bible. Dans les bibles germanophones, il se nomme Offenbarung : révélation.Et pour les Anglais, c’est Revelation : voilà qui est tout à fait clair !

​Qu’allons-nous donc dévoiler, révéler ?
Nous parlons du quotidien, de ces traversées du désert qui nous affligent tous un jour, de ces combats de David contre Goliath que nous avons eu si peur de perdre, de notre ami Pierre, de notre peur de la zizanie, et de bien d’autres petites histoires de notre vie.

Mais alors, qu’allons-nous donc dévoiler, révéler ?
Eh bien que, comme le mot Apocalypse, ces termes nous viennent de la Bible. Qu’ils ont une histoire qui vient parfois de très loin dans l’espace et dans le temps. Qu’ils ont aussi une signification spirituelle ou symbolique. Aujourd’hui.


Nous levons le voile !

 
Agneau.jpg
 

TROIS REGARDS :

Ville.jpg

Dans la vie courante :

Ce sont nos mots à nous dans la banalité du quotidien, médias, publicités, littérature, monde professionnel ou politique, etc. Notre univers contemporain, présenté sur une scène banale de la vie orléanaise.

BJ_edited.jpg

Dans la Bible :
De quel texte nous viennent ces mots ? Quelle est leur signification d’origine ?
Un univers biblique, présenté sur fond de bibles d’aujourd’hui, très diverses, laissant deviner la multitude des présentations et traductions.

Rose.jpg

Pour les Chrétiens :
De quel sens ces mots sont-ils porteurs aujourd’hui pour ces amis de la Bible que sont les Chrétiens ? Quelle signification spirituelle ? Quelle portée symbolique ? L’univers de notre foi chrétienne, présenté avec une iconographie locale.

 

Mots et panneaux

Après une présentation générale de l’exposition et de sa pédagogie des trois regards, chacune des 18 grilles suivantes est consacrée à une expression, expliquée en trois temps et illustrée de façon parfois très humoristique par des visuels en noir et blanc de toutes sortes : publicités, BD, romans, monde de l’entreprise, etc.


Bien sûr c’est par le mot Bible que commence l’exposition. Puis vient Apocalypse, apocalyptique. Au fil des autres grilles sont explorés, avec une riche iconographie, Aimez-vous les uns les autres ; Alléluia ; L’alpha et l’omega ; Babel ; Bouc émissaire ; Calvaire ; Croquer la pomme, Le fruit défendu ; David et Goliath ; Eden, jardin d’Eden, paradis terrestre ; Heureux les ... ; Pierre (le prénom) ; Que la lumière soit ... et la lumière fut ; Ressusciter, résurrection ; Tendre l’autre joue ; Traversée du désert. Le dernier mot présenté aux visiteurs est Zizanie.

 
Bible près-Orleans 1200ans.jpg

À la fin de l'exposition est présenté l’atelier d’écriture avec six textes utilisant chacun un grand nombre de mots ou expressions de la Bible dans des contextes tout à fait hétéroclites : la musique, les jeux d’enfants, une course sportive, etc ! Et enfin notre visiteur recevra la salutation de Théodulfe, salutation figurant à la dernière page de la Bible de Théodulfe, écrite près d’Orléans vers l’an 800.