ÉVÉNEMENTS À LA CATHÉDRALE

Visage sur le suaire de Turin        Peinture murale du XIVème siècle, Cathédrale Sainte-Croix

Alors commence l’enquête, menée sur 6 panneaux qui convoquent physique, chimie, optique, science du microscopique et connaissances de la Nasa, médecine et chirurgie, histoire du Moyen-Orient et des Croisades, spécialistes des tissus anciens ou de l’art médiéval, physique nucléaire, on scrute, on analyse, on est dans une vaste recherche digne d’un grand film policier ! Les indices s’accumulent !

Passionnant !

Puis vient la comparaison entre ce qui est donné à voir et ce que les Évangiles racontent des dernières heures de Jésus, son supplice, ses blessures, sa mort et son ensevelissement. On suit les Écritures dans ce que montre le linceul !

Saisissant !

Alors, pour le visiteur, surgit la question : que s’est-il passé dans le tombeau ?
Entre science et foi, que dire, que penser de cet instant évalué par des scientifiques à une picoseconde* ? Cet instant insaisissable par les techniques humaines qui a imprimé une image qu’aucune technique humaine ne sait reproduire.


Oui, que s’est-il passé dans le tombeau ?
Aurions-nous sous les yeux la trace de la résurrection de Jésus ?


Avec le Pape François ou Paul Claudel, avec divers textes bibliques, c’est une méditation de foi et de prière qui est proposée dans les panneaux suivants.
Et le Visage exposé dans le transept invite à une contemplation silencieuse.


* Une picoseconde est une unité de temps égale à 10⁻¹² ou ¹⁄₁ ₀₀₀ ₀₀₀ ₀₀₀ ₀₀₀ d’une seconde. C’est un trillionième, ou un millionième d’un millionième de seconde, ou 0,000 000 000 001 seconde. Le rapport d’une picoseconde à une seconde est comme le rapport d’une seconde à environ 31 689 ans.

3D_edited.jpg

Le suaire contient les informations d'une image en 3D.  © Thierry Castex

EXPO "LE SUAIRE DE TURIN"

Du mercredi des Cendres, premier jour du Carême, jusqu’à huit jours après Pâques, ParvisCathédrale propose aux visiteurs une exposition élégante et accessible sur le Suaire de Turin.
Tout commence par une grande toile, fac similé grandeur nature de 4,40 x 1,10 m.
Impossible à déchiffrer à première vue !
Et ... n’a-t-on pas dit il y a quelques années que le suaire de Turin est un faux ?

Expo suaire.jpg

Exposition dans la Cathédrale, bas-côtés sud de la nef

Prière du Pape François devant le Saint Suaire

« Ô Christ, ton Regard ne cherche pas nos yeux mais notre cœur »

 

Ô Christ, ton Regard ne cherche pas nos yeux mais notre cœur. Donne-nous d'écouter ce qu'il veut nous dire, dans le silence, en passant au-delà de la mort-même.

 

À travers le Saint Suaire nous parvient la Parole unique et ultime de Dieu : l'Amour fait homme, incarné dans notre histoire ; l'Amour miséricordieux de Dieu qui a pris sur Lui tout le mal du monde pour nous libérer de sa domination.

 

Ce Visage défiguré ressemble à tant de visages d'hommes et de femmes blessés par une vie qui ne respecte pas leur dignité, par des guerres et des violences qui frappent les plus faibles ...

 

Pourtant le Visage du Saint Suaire communique une grande paix ; ce Corps torturé exprime une souveraine majesté. C'est comme s'il laissait transparaître une énergie contenue mais puissante, c'est comme s'il nous disait : aie confiance, ne perds pas l'espérance ; la force de l'Amour de Dieu, la force du Ressuscité vainc tout.

 

Pour cela, contemplant l'Homme du Suaire, je fais mienne, la prière que Saint François d'Assise prononça devant le Crucifié :

« Dieu Très-Haut et glorieux, viens éclairer les ténèbres de mon cœur ;

donne-moi une foi droite, une espérance solide et une parfaite charité ;

donne-moi de sentir et de connaître, Seigneur, afin que je puisse accomplir Ta volonté sainte qui ne saurait m'égarer. Amen. »

     Prière du Pape François devant le Saint Suaire