top of page

Gaudete… et cantare !

Rendons grâce à Dieu pour la mission qui nous est confiée de chanter la Parole, et demandons au Seigneur de nous affermir dans la Foi, l’Espérance et la Charité.

 

 « “Soyez dans la joie et l’allégresse”, dit Jésus à ceux qui sont persécutés ou humiliés à cause de lui. Le Seigneur demande tout ; et ce qu’il offre est la vraie vie, le bonheur pour lequel nous avons été créés. Il veut que nous soyons saints et il n’attend pas de nous que nous nous contentions d’une existence médiocre, édulcorée, sans consistance. En réalité, dès les premières pages de la Bible, il y a, sous diverses formes, l’appel à la sainteté. Voici comment le Seigneur le proposait à Abraham : “Marche en ma présence et sois parfait”. »

Gaudete et Exsultate (Pape François)

 

Dieu de toute voix, Dieu de toutes nations, Tu nous envoies chanter pour ceux qui n’ont pas de voix, ceux qui n’ont pas de paroles, qui doutent de leur chant, ou qui n’ont jamais appris à te louer

 

 « La force intérieure qui est l’œuvre de la grâce nous préserve de la contagion de la violence qui envahit la vie sociale, car la grâce apaise la vanité et rend possible la douceur du cœur. Le saint ne consacre pas ses énergies à déplorer les erreurs d’autrui ; il est capable de faire silence devant les défauts de ses frères et il évite la violence verbale qui dévaste et maltraite, parce qu’il ne se juge pas digne d’être dur envers les autres, mais il les estime supérieurs à lui-même.

Il n’est pas bon pour nous de regarder de haut, d’adopter la posture de juges impitoyables, d’estimer les autres indignes et de prétendre donner des leçons constamment. C’est là une forme subtile de violence. »

Gaudete et Exsultate

 

Dieu des silences, Dieu de la paix profonde et de la nuit calme, tu nous envoies chanter contre le bruit des armes et le tumulte de la guerre.

 

 « Pour être saint, il n’est pas nécessaire d’être évêque, prêtre, religieuse ou religieux. Bien des fois, nous sommes tentés de penser que la sainteté n’est réservée qu’à ceux qui ont la possibilité de prendre de la distance par rapport aux occupations ordinaires, afin de consacrer beaucoup de temps à la prière. Il n’en est pas ainsi. Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. Laisse la grâce de ton baptême porter du fruit dans un cheminement de sainteté. Permets que tout soit ouvert à Dieu et pour cela choisis-le, choisis Dieu sans relâche. Ne te décourage pas, parce que tu as la force de l’Esprit Saint pour que ce soit possible ; et la sainteté, au fond, c’est le fruit de l’Esprit Saint dans ta vie. »

Gaudete et Exsultate

 

Dieu dont le chant se fait entendre à toutes les nations, Tu nous envoies chanter pour ceux qui ne te connaissent pas afin qu’ils découvrent la beauté de ton visage et puissent t’adorer en vérité.

 

« Nous pourrions penser que nous rendons gloire à Dieu seulement par le culte et la prière, ou uniquement en respectant certaines normes éthiques – certes la primauté revient à la relation avec Dieu – et nous oublions que le critère pour évaluer notre vie est, avant tout, ce que nous avons fait pour les autres. La prière a de la valeur si elle alimente un don de soi quotidien par amour. Notre culte plaît à Dieu quand nous y mettons la volonté de vivre avec générosité et quand nous laissons le don reçu de Dieu se traduire dans le don de nous-mêmes aux frères.

Pour la même raison, la meilleure façon de discerner si notre approche de la prière est authentique sera de regarder dans quelle mesure notre vie est en train de se transformer à la lumière de la miséricorde. »

Gaudete et Exsultate

 

Dieu, qui dans notre chant, entends la voix des malades, des torturés, des solitaires, des affamés, des sans-logis, Tu fais de nous des adorateurs de ta présence dans les pauvres.



Posts récents

Voir tout